3.1 PLUVIOMETRIE

Non classé

L’analyse de la tendance pluviométrique a été faite sur la période de Mai à Novembre, les inondations ayant lieu principalement au cours de cette période de grande pluies.

Acquisition des données

Les types de données collectées sont entre autres : les hauteurs de pluies journalières, les températures moyennes sur la période 1953 à 2010 ; à l’Agence de Sécurité pour la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA Cotonou aéroport) et le projet AMMA à Djougou.

Analyse des données

Mise à part les petites omissions, nous pouvons dire que les données obtenues à l’ASECNA et à l’AMMA sont certaines. Nous ne sommes pas amené à combler des données.

Les années pluvieuses et celles où la grande mobilisation est faite sur le phénomène de l’inondation sont recensées. Ainsi la succession et le nombre d’événement pluvieux par année ont été étudiés.

L’analyse et l’interprétation de ces données, nous ont permis d’avoir une nette idée sur les inondations de 2010 et de faire la comparaison avec les années antérieures.

Page suivante : 3.2 PIEZOMETRIE

Retour au menu : ANALYSE DES PHENOMENES HYDROPLUVIOMETRIQUES EXTREMES EN RELATION AVEC LES INONDATIONS DE COTONOU 2010