3-3) L’islam imaginaire de Thomas Deltombe :

Non classé

Certainement parmi les auteurs ayant effectué les plus importants efforts de recherches sur le sujet, Thomas Deltombe propose dans L’islam imaginaire une analyse de l’évolution et de la construction médiatique française de ce qu’il qualifie de « véritable islamophobie ».

Après avoir visionné et passé au crible les journaux télévisés et les principales émissions consacrées à l’islam sur les chaînes de télévision nationales de 1979 (NDA : date du début de la révolution iranienne) à 2005, l’auteur conclut à un « durcissement progressif » qui a conduit à « identifier l’” islam imaginaire ” des médias à des formes de moins en moins cachées de rejet de l’autre… ». En plus de proposer des exemples concrets et précis qui jalonnent l’histoire médiatique de ces trente dernières années, Deltombe rappelle les contextes historiques et sociaux concomitants, permettant ainsi à ses lecteurs une vue globale de la situation.

Journaliste, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et titulaire d’un DEA d’histoire contemporaine (NDA : dont le présent sujet était le thème d’application), Thomas Deltombe produit un travail qui a l’avantage de répondre aux exigences de la déontologie journalistique.

Intraitable sur le point de la sémantique, l’auteur explique (NDA : cf. l’interview ci-dessous) que, selon lui, c’est le fait de parler des choses qui les fait exister, en ce sens « ce sont […] les mots qui ont créé la communauté musulmane ». Pour lui, l’impact des mots, répétés quotidiennement dans les médias, est déterminant et participe à modeler la réalité.

Entre représentations fantasmées, course à l’audience et stigmatisation, il montre comment le petit écran a fabriqué un « islam imaginaire ».
Mais plutôt que d’en parler à sa place, le mieux est encore d’écouter l’auteur lui-même. L’interview ci-dessous nous livre tous les détails de sa pensée sur le sujet (NDA : la quasi intégralité de cette interview est volontairement retranscrite ici afin de ne pas déformer les propos de l’auteur ou de leur faire perdre de leur intérêt).

Page suivante : Interview : L’islam imaginaire de Thomas Deltombe

Retour au menu : Les médias, vecteurs d’une image négative et stéréotypée des musulmans : mythe ou réalité ?