2.5. CONCLUSION

Non classé

Il a été question, toute au long de ce chapitre, de dresser un état de lieu de la méningite cérébro-spinale à l’Extrême-Nord. Nous avons émis l’hypothèse selon laquelle la méningite, associée aux maladies à potentiel épidémique, cause les ravages parmi les populations de l’Extrême-Nord. Il en résulte que la méningite fait toujours des victimes parmi les populations surtout jeunes, à cause notamment du non respect des règles élémentaires d’hygiène, de la perte de l’immunité acquise lors de la vaccination justifiée par la variation spatio-temporelle des cas déclarés et de la mauvaise connaissance que la population dans son ensemble, a de cette pathologie. Toutefois, une lueur existe et est alimentée par les récentes recherches initiées par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Page suivante : CONCLUSION GENERALE

Retour au menu : BRUME SECHE ET MENINGITE CEREBRO-SPINALE DANS L’EXTREME-NORD CAMEROUN