2.2.4. Les atouts et contraintes de la riziculture au Bénin

Non classé

Les facteurs favorables à la production du riz et au développement de la filière au
Bénin, sont essentiellement :

– les conditions agro-climatiques favorables à la production du riz;

– l’existence d’une demande locale de riz non encore satisfaite ;

– l’existence d’un marché sous régional porteur, notamment le Nigéria ;

– l’existence des centres de recherche (AfricaRice, INRAB, IFDC…) oeuvrant pour
l’amélioration des rendements et de la productivité ;

– l’intérêt actuellement porté à la filière par plusieurs bailleurs de fonds (Banque
Mondiale et Union Européenne) à travers le financement des projets ;

– la création d’un sous-programme de recherche rizicole par l’Etat béninois ;

– la volonté manifeste des producteurs à faire de la riziculture, une activité rentable et
capable de contribuer au développement du pays ;

– la diversité des écotypes existants et la grande disponibilité de bas-fonds sur le
territoire national ;

– l’intérêt manifeste du gouvernement pour la culture du riz.
En ce qui concerne les contraintes, la liste n’est pas exhaustive et selon le Conseil de
Concertation des Riziculteurs du Bénin en 2011, les difficultés liées à la culture du riz au
Bénin se retrouvent au niveau de tous les maillons de la filière, depuis la production jusqu’à la
consommation en passant par la transformation et la commercialisation. Les plus importantes
se résument en la production compte tenu de son niveau actuel au Bénin et en la
commercialisation compte tenu de sa forme et de la non compétitivité avec le riz importé.

Page suivante : 2.3. Caractéristiques des espèces de riz cultivées au Bénin

Retour au menu : CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN