2.1.1.3. Situation de la riziculture au niveau mondial et en Afrique de l’ouest

Non classé

Figure 1 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENINFigure 2.1. Répartition de la production et des exportations mondiales du riz.

Source : (FAO, 2010 ; del Villar et al., 2011)

La figure 2.1 présente la répartition de la production mondiale du riz d’une part, et la
répartition des exportations d’autre part. On retient essentiellement que la production et la
consommation mondiale du riz sont à 90 % concentrées dans les pays de l’Asie. En effet, les
pays comme la chine, l’Inde et l’Indonésie à eux seuls produisent près de la moitié du riz
mondial tandis que leurs exportations sont relativement faibles (figure 2.1). Ceci explique
l’importance de la consommation du riz local dans ces pays en même temps que la place du
riz dans l’économie de ces pays.

Certaines régions du monde s’auto-approvisionnent à 100 % en riz ; d’autres par
contre, sont tête de liste en matière d’importation. C’est le cas de l’Afrique en général, et de
l’Afrique de l’ouest en particulier (figure 2.2 et 2.3). En effet, les importations se sont accrues
au niveau mondial avec une demande importante en Afrique Sub Saharienne et
particulièrement en Afrique de l’Ouest. Selon del Villar et al. (2011), l’Afrique de l’Ouest
représente l’un des principaux pôles d’importation (figure 2.2) malgré l’augmentation des
surfaces de ses cultures (figure 2.4).

Figure 2 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENINFigure 2.2. Evolution des importations mondiales.

Source : del Villar et al. (2011)

Figure 3 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENINFigure 2.3. Evolution des exportations de l’Afrique de l’ouest.

Source : del Villar et al. (2011)

Figure 4 CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENINFigure 2.4. Evolution des surfaces et rendement de riz en Afrique de l’ouest de 1961 à 2009.

(Rendement en tonnes ; Surface en hectare)
Source : del Villar et al. (2011)

Le graphe de la figure 2.4 montre qu’au cours de la période de 1961 à 2009, les
rendements de la production n’ont pas connu une grande amélioration; ce qui fait que les
importations n’ont jamais cessé de croître en Afrique de l’Ouest (Figure 2.3). Cet état de
chose renseigne sur le fait qu’il reste beaucoup de travaux à effectuer pour l’amélioration de
la riziculture dans la zone.

Page suivante : 2.1.2. Morphologie de la plante du riz

Retour au menu : CARACTERISATION AGRO-MORPHOLOGIQUE DES ÉCOTYPES DE RIZ (Oryza spp.) DU BENIN