2.1 DESCRIPTION

Non classé

La ville de Cotonou est située entre 6°21’36” N et 2°26’24’ E et dans son ensemble sur le cordon littoral entre le lac Nokoué au Nord (vaste lagune à eau saumâtre) de l’océan Atlantique au Sud. Cette bande de terre large de 5 km en moyenne, constitue une plaine littorale de sables alluviaux d’environ cinq mètres de hauteur maximale dans laquelle alternent en surface et parallèlement à la côte, cordons de sables littoraux et lagunes à eau salée, saumâtre ou douce. Sous le site même de la ville, la nappe phréatique se présente généralement sous forme de lentilles d’eau douce de quelques mètres d’épaisseur, en suspension sur la nappe d’eau salée sous-jacente, d’origine marine et/ou lagunaire. Ces lentilles d’eau douce ne sont souvent exploitées qu’au moyen de puits traditionnels à grand diamètre. La ville de Cotonou présente un statut administratif particulier et est érigée en un département (Département du Littoral), elle est divisée en 13 arrondissements et 144 quartiers de villes et s’étend sur une superficie de 79 kmš(Figure 2.1). Cotonou concentre plus de 45% des actifs des dix principales villes du Bénin (Mairie de Cotonou-2003). La plupart des services administratifs (Gouvernement, Présidence de la République, Ambassades, Institutions Nationales et Internationales, Agences de coopération…) sont également concentrés dans la ville de Cotonou.

Sur le plan démographique, la population de Cotonou est estimée à 767.632 habitants en 2010 suivant les prévisions du Recensement Général de la Population et de l’Habitation de 2002.

Une disparité spatiale est observée dans la répartition de la population de Cotonou, selon les arrondissements. Ainsi certains arrondissements sont plus peuplés que d’autres (Figure 2.2).

Page suivante : 2.2 GEOLOGIE, HYDROGEOLOGIE, PEDOLOGIE ET TOPOGRAPHIE

Retour au menu : ANALYSE DES PHENOMENES HYDROPLUVIOMETRIQUES EXTREMES EN RELATION AVEC LES INONDATIONS DE COTONOU 2010