2. Cadre conceptuel

Non classé

Cette rubrique nous permettra de passer en revue et clarifier quelques concepts qui sont énoncés dans ce rapport.

– UPF

L’unité de production familiale est l’agent de base processus agricole de production.

Elle constitue l’unité familiale :

– A l’intérieur de laquelle, de manière privilégié, s’effectue la mise en oeuvre des facteurs de productions: terre, force de travail et moyen de travail;

– A partir de laquelle s’opère le processus d’utilisation et de circulation des produits obtenus.

La maîtrise de cette UFP est détenue par le chef de l’UFP qui assure aussi généralement la maîtrise su r la mise en oeuvre, des facteurs de production, de la production obtenue et de l’utilisation de cette production ( Dunod ,1936 ).

– Ressources naturelles

TONDOH, 2001 définit une ressource comme un moyen matériel utile pour satisfaire les besoins des êtres vivants. En ce qui concerne les RN , l’homme les utilise, les valorise pour son confort personnel, son épanouissement ou sa survie. Les RN ont une valeur marchande ; elles peuvent être renouvelables ou non renouvelables.

Les ressources naturelles renouvelables sont celles dont les réserves se reconstituent à mesure qu’on les utilise , c’est le cas des ressources forestières, l’eau , …. Lorsqu’elles sont utilisées abusivement ou non par l’homme, elles peuvent subir d’importante pertes , voire s’épuiser entraînant ainsi la disparition du couvert végétal, l’érosion des sols, l’extinction des espèces animales et végétales.

Les ressources renouvelables quant à elles sont constituées par l’ensemble dont les réserves fixes finissent par s’épuiser à force d’être exploitées ; c’est le cas des minerais ( or, diamant, cuivre, cobalt ) et des combustibles ( pétrole , gaz ,… ).

Aux vues de cette définition, il ressort que le village regorge deux (2) types de ressources naturelles à savoir les ressources renouvelables et les ressources non renouvelables.

– Système de production

C’est la combinaison des productions, des facteurs de production (La terre, le travail et le capital) et des facteurs environnementaux (facteurs climatiques et sociaux) dans l’exploitation agricole.

Cette définition est rarement appliquée au milieu traditionnel africain parce que la cellule de base de production est soit l’agriculteur lui- même, soit sa famille restreinte ou élargie .Les règles qui régissent l’utilisation d’une part des facteurs de production et d’autre part de la répartition et l’utilisation du produit ne permettent pas de permettent pas de faire apparaître un profit au sens indiqué ( Dunod 1963).

– Diagnostic participatif

C’est un exercice qui consiste à identifier, à travers un processus bien défini et participatif (Parties prenantes et agents extérieurs ensemble) les besoins de développement, le moment, le lieu, les rôles et responsabilités de la mise en oeuvre des actions visant à satisfaire ses besoins.
( Cours de diagnostic participatif, CRESA 2005)

Page suivante : 3. Revue de la littérature

Retour au menu : Etude de la contribution des ressources naturelles aux budgets des ménages ruraux : Cas du village BANGA (République Centrafricaine)