2. 4. Evolution en fonction des classes d’âge :

Non classé

Les résultats de l’évolution des patients et du taux de létalité selon la classe d’âge sont consignés sur la figure 66 et le tableau XII.

Figure 66 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Fig. 66: Evolution des piqués en fonction des classes d’âge

Tableau 12 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Tableau XII : Taux de létalité en fonction de la classe d’âge

L’évolution en fonction des classes d’âge de la population des piqués au niveau des trois structures sanitaires étudiées montre que le nombre maximal de
piqûres est observé chez la classe d’âge de 20 à 30 ans avec 791 piqûres observées alors que le minimum est observé chez les nourrissons dont l’âge ne dépasse pas une année (28 piqués). Cependant, le nombre maximal de décès est observé chez la classe d’âge de 5 à 10 ans avec 10 cas de décès.

Le taux de létalité montre que les nourrissons décèdent le plus à la suite de piqûres de scorpions, ensuite les enfants de 1 à 10 ans avec un taux plus faible.

L’analyse de variance des classes d’âge en fonction de l’évolution donne un rapport hautement significatif avec un rapport F de 35.01 (p<0.001).
La comparaison multiple des moyennes par le test Duncan est représentée sur la figure 67.

Figure 67 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Fig. 67: Létalité spécifique en fonction de la classe d’âge

(Les groupes affectés par la même lettre ne diffèrent pas significativement)

Ces résultats nous permettent de distinguer 4 groupes selon leur létalité spécifique exprimée en pourcentage : le groupe (a) composé des nourrissons (âge≤ 1ans) correspondant à la létalité spécifique maximale (10.7%), le groupe (b) composé des classes d’âges de ]1-2ans] et ]5-10ans] ayant une létalité spécifique comprise entre 2 et 3%, le groupe bc correspondant à la classe d’âge de 2 à 5 ans de létalité spécifique 1.9% et le dernier groupe (c) composé des autres classes d’âge et présentant une létalité minimale (< à 5‰). Il est à signaler que le groupe bc ne diffère ni du groupe b, ni du groupe c de manière significative.

L’évolution selon que la tranche d’âge soit supérieure ou inférieure et égale à 15 ans est représenté sur la figure 68.

Figure 68 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Fig. 68: Evolution des piqués selon la tranche d’âge > 15 ans ou ≤ 15 ans

Les décès concernent principalement (82%) les enfants d’âge ≤ 15 ans. Le pourcentage de décès est de 1.55% chez les enfants et de 0.15% chez les adultes d’âge > 15 ans.

L’analyse de variance des tranches d’âge en fonction de l’évolution donne un rapport hautement significatif avec un rapport F de 43. 54 (p<0.001).

Page suivante : 2. 5. Evolution en fonction du sexe:

Retour au menu : Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc : cas de la province de Khouribga