1.7.8.1- Traitement évacuateur

Non classé

L’évacuation peut s’effectuer par lavage gastrique à l’eau en utilisant une sonde de
gros calibre adapté à un entonnoir, ou par l’administration de charbon activé dont le complexe
formé avec le médicament, est éliminé dans les selles (LACROIX et al, 2007 ; JONES et
DARGAN, 2008).
Dans l’intoxication au paracétamol cette dernière procédure (emploi de charbon
activé) est habituellement utilisée : 1g/kg de poids corporel du patient est administré par voie
orale (JONES et DARGAN, 2008).
Toutefois, il faut savoir que, consistant à vider l’estomac du médicament, ce traitement
est inutile passé un délai d’une heure après ingestion en raison de la vitesse d’absorption élevée (30 à 60 minutes) du paracétamol par la muqueuse gastro-intestinale (LACROIX et al,
2007).

Page suivante : 1.7.8.2- Traitement antidotique

Retour au menu : Mesure de l’impact toxique du paracétamol à doses thérapeutiques chez 11 alcooliques adultes volontaires à travers le dosage des taux de quelques marqueurs moléculaires de lésions hépatiques, et évaluation du danger encouru par deux présumés intoxiqués par ce médicament