1.7.6.3- Inhibiteurs de la glucoronyltransférase

Non classé

Les substances inhibitrices de la glucoronyltransférase rapportées dans la littérature
(OSMANN et al, 2007) sont des médicaments tels que le triméthoprime-sulfaméthoxazole et
la zidovudine.

Page suivante : 1.7.6.4- Variabilité interindividuelle et interethnique

Retour au menu : Mesure de l’impact toxique du paracétamol à doses thérapeutiques chez 11 alcooliques adultes volontaires à travers le dosage des taux de quelques marqueurs moléculaires de lésions hépatiques, et évaluation du danger encouru par deux présumés intoxiqués par ce médicament