1.4.4.1.4- Élimination

Non classé

Comme le suggère sa demi-vie très courte (2 heures), le paracétamol est complètement
éliminé dans les 24 heures qui suivent son ingestion.
Il est éliminé exclusivement dans les urines sous forme « inchangé » et sous forme de
métabolites (dérivés conjugués) en lesquels il est transformé.
Son excrétion sous forme de dérivés conjugués (dérivé glucuronate, dérivé sulfate et
NAPQI conjugué au glutathion) est la plus importante et représente 97% du paracétamol
ingéré. Les 3% qui restent représentent la part qui revient à son excrétion sous forme
inchangée.
La forme inchangée du paracétamol est filtrée au niveau glomérulaire, quant aux
formes conjuguées, elles sont rapidement excrétées au niveau tubulaire (RANG et DALE,
2003).
Sous forme inchangée ou sous forme de métabolite, l’excrétion du paracétamol est
indépendante du pH et du débit urinaires.

Page suivante : 1.4.4.2- Caractéristiques pharmacodynamiques

Retour au menu : Mesure de l’impact toxique du paracétamol à doses thérapeutiques chez 11 alcooliques adultes volontaires à travers le dosage des taux de quelques marqueurs moléculaires de lésions hépatiques, et évaluation du danger encouru par deux présumés intoxiqués par ce médicament