1.2.PROBLEMATIQUE

Non classé

Au Cameroun, une partie de la population continue de vivre en dessous du seuil de pauvreté. Il s’agit principalement des populations rurales et particulièrement les femmes.

Pourtant, ces dernières sont à bien des égards, des piliers incontestables du développement et peuvent contribuer de manière significative à l’atteinte des OMD (PADMIR, 2012).

Cependant, en dépit de cette contribution significative, les femmes demeurent confrontées par rapport aux hommes aux difficultés d’accès équitable aux facteurs de production tels que la terre, les intrants agricoles, les services financiers et non financiers. Pour ce dernier, seulement 25% de femmes contre 60% d’hommes ont accès aux crédits (Tchakounte, 2008), cette proportion rejoint les écrits de Siebrand (2001) sur l’octroi des services financiers, ceci malgré le boom de la microfinance depuis les années 1990 et leur croissance exponentielle dans notre pays (440 au 31 décembre 2010).

Par ailleurs, la préoccupation du FIDA(2001) a toujours été de profiter de cette multitude d’établissements de microfinance pour réduire la pauvreté en offrant aux populations rurales une gamme de services financiers de proximité (épargne, crédits, microassurance, transfert d’argent…etc) et faciliter aux jeunes et aux femmes l’accès à ces services.

Ces femmes dont les barrières culturelles, le manque d’accès à l’instruction et les problèmes juridiques (titres de propriété, droits de transmission limités, faible reconnaissance…etc) empêchent souvent d’obtenir des financements de la part des banques (FAO, 1998). Cette préoccupation continue d’avoir toute son importance une décennie plus tard.

Il se pose dès lors en droite ligne de l’un des objectifs stratégiques du FIDA, la question de savoir quelles peuvent être les contraintes majeures d’accès des femmes aux services financiers ruraux auprès des établissements de microfinance ?

La réflexion sur cette question centrale conduit aux interrogations suivantes :

1 Quelles sont les besoins financiers des femmes ?
2 Quelles sont les offres de services financiers des établissements de microfinance en zone rurale ?
3 Quelles sont les conditions socio-économiques des femmes à l’accès des services financiers ?

Page suivante : 1.3.OBJECTIFS

Retour au menu : ANALYSE DE L’ACCESSIBILITE DES FEMMES AUX SERVICES FINANCIERS AUPRES DES ETABLISSEMENTS DE MICROFINANCE DU RESEAU A3C