1. Répartition des scorpions dans le monde

Non classé

La répartition des scorpions est directement influencée par la géographie, la végétation et le type de substrat. Dans le monde, le scorpion existe sur toute sorte de surface : désert, forêt, montagnes et zones maritimes supra tidales ; ils sont présents sur les territoires compris à l’intérieur des 50 degrés de latitude, au niveau des zones chaudes ou intertropicales (Fig. 28 et 29) (Hutt 1998).

Figure 28 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Fig. 28 : Les grandes zones climatiques

(Labeyrie 1985).

Figure 29 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Fig. 29 : Répartition géographique mondiale des scorpions.

La famille des Buthidae, largement distribuée à l’échelle mondiale, compte actuellement 73 genres répartis en 529 espèces et 165 sous espèces (Fet et al. 2000). Elle comprend les genres connus par la grande toxicité de leurs venins : Centruroides et Tityus dans le continent américain (Stockwell 1992, Gonzalez 2001, Ochoa1 2002), Buthacus, Androctonus et Leiurus en Afrique du nord, au Moyen-orient (Francke, 1982, Dimitris 2008, Al Asmari 2009 Adiguzel 2010) et en Asie (Lourenço 2010).

-Le genre Centruroides est surtout présent en Amérique du Nord et en Amérique centrale, mais on le trouve aussi en Colombie, au Pérou, au Venezuela, en Guyane. C. suffusus est l’espèce abondante au Mexique particulièrement à craindre : T. bahiensis, T. trinitatis et surtout T. serrulatus
-Le genre Androctonus comprend plusieurs espèces dangereuses qui couvrent un vaste territoire, du Maroc à l’ouest de la péninsule arabique (Ozkan 2006, Lourenço 2009).
-Le genre Buthotus sp. : B. franzwerneri (dont 2 sous espèces) espèce endémique du Maroc, a été longtemps considéré comme inoffensif. Alors qu’une récente enquête de Touloun, rapportant cinq décès en quatre ans dus à cette espèce, ce qui conduit à la classer parmi les espèces dangereuses. B. tamalus est responsable de nombreux décès en Inde.
-Le genre Buthus occitanus est une espèce considérée comme inoffensive en France. Par contre, en Afrique du Nord, du Maroc à l’Egypte, elle est régulièrement, dans ce large secteur, à l’origine de piqûres mortelles.
-Le genre Leiurus quinquestriatus est l’une des plus dangereuses. Son aire de répartition est vaste, de la Mauritanie à l’ouest jusqu’à l’Irak. En Afrique, elle s’étend au sud jusqu’au pays du Sahel, tout en étant absente du coeur du Sahara. En Afrique de l’est, elle sévit de l’Egypte au nord jusqu’à la Somalie au sud.
-Le genre Parabuthus présent en Afrique du sud, en Afrique de l’est et au Proche-Orient.
(Lourenço 2000, Goyfon 2002).

Page suivante : 2. Répartition des scorpions au Maroc

Retour au menu : Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc : cas de la province de Khouribga