1. Objectif

Non classé

Il est de répondre à la question à la base de ce travail à savoir quelle peut être la finalité de l’ISR ?
Pour autant, Il n’est pas simple de proposer un objectif final de l’ISR, car plusieurs questions se posent en effet :

Faut-il définir un ou plusieurs méta-objectifs pour l’ISR ?

C’est actuellement le cas avec une finalité indéterminée qui laisse la liberté aux gérants de décider quelle est celle qu’ils veulent lui assigner. Ne pas donner de vision claire à l’ISR et donc une définition large autorise une certaine diversité reflétant des manières de penser différentes, mais entretient l’ISR dans un flou permanent. Ne pas s’accorder sur l’identité de l’ISR empêche aussi l’émergence de contraintes (par le biais d’une norme légale ou volontaire) au risque d’encourager les comportements minimalistes.

Peut-on accepter la coexistence de méta-objectifs de l’ISR ?

La réalité actuelle est l’existence de cette diversité et il paraît difficile et contre-productif d’imposer un objectif final unique à l’ISR. Chaque pratique a à la fois des avantages et des désavantages que n’ont pas forcément les autres, les analyses du chapitre précédent le démontrent bien. Cependant, il est important afin d’assurer une cohérence à l’ISR de définir un objectif commun et d’en assurer la faisabilité.

Alors à partir de quel type d’analyse proposer un objectif ?

La faisabilité est le mot-clé de ce chapitre. Il nous semble que certains objectifs sont dans les conditions actuelles irréalisables du fait de la philosophie même de l’objectif, de la méthode utilisée ou des conditions de marché existantes.

Nous adopterons ici une posture pragmatique pour tenter de comprendre quels objectifs sont les plus réalistes et si des conditions préalables sont nécessaires à cette réalisation.

Page suivante : 2. La sélection des ISR sur la base de leur faisabilité

Retour au menu : Quelle peut être la finalité de l’ISR ? De l’investissement socialement responsable à l’investissement pour le progrès sociétal des entreprises