1. 2. Caractéristiques évolutives selon les années

Non classé

La répartition des indicateurs de suivi évolutifs de la piqûre scorpionique selon les années est consignée dans le tableau XXI.

Tableau XXI : Caractéristiques évolutives selon les années

Tableau 21 Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc  cas de la province de Khouribga

Le taux d’envenimation moyen est 9.03%, donc tout patient piqué n’est pas systématiquement envenimé, ce qui est en faveur de la stratégie adoptée. Le taux élevé en 2001 est dû à l’insuffisance des déclarations de piqûres simples. Les légères diminutions des taux d’envenimation entre 2002 et 2007 avec fluctuations, s’expliquent par une augmentation des déclarations principalement au niveau des régions où le scorpion est peu venimeux.

taux de létalité général élevé en 2001, a diminué d’à peu près 2 fois pour se stabiliser entre 2002 et 2005, puis diminuer en 2006 et 2007.

Le taux de létalité par envenimation et le taux de létalité dans la population vulnérable (âge ≤ 15 ans) évoluent parallèlement au taux de létalité générale : il ya une nettement amélioration entre 2001 et 2002, une stabilisation de 2002 à 2005 puis une légère diminution en 2006- 2007.

Le taux de mortalité général a diminué entre 2001et 2007; d’abord brutalement entre 2001 (0.008 ‰) et 2002 (0.004 ‰), puis plus lentement entre 2002 (0.004 ‰) et 2007 (0.002 ‰).

Page suivante : 1. 3. Caractéristiques économiques selon les années

Retour au menu : Scorpionisme, Epidémiologie et Facteurs de Risque au Maroc : cas de la province de Khouribga