Remerciements

Non classé

Je remercie fortement Didier Le Gall, directeur de mémoire parfait, qui m’a accompagnée ces deux dernières années, répondant toujours présent à mes sollicitations et me laissant évoluer à mon rythme.

Je remercie beaucoup ma mère pour son soutien, son aide matérielle et surtout son travail de révision. C’est elle qui a testé la cohérence et la clarté des propos, corrigé les fautes d’orthographe et les erreurs de syntaxe, supervisé la traduction des textes en portugais (Brésil).

Je remercie également Benjamin Lundeen, mon compagnon de vie, pour sa patience et son aide avec l’organisation ; il a réussi à inventer du temps pour que je puisse travailler à ce mémoire.

Ce mémoire n’aurait pas vu le jour sans Denise Santos, qui a su, en quelques heures à peine, me donner l’envie de me replonger dans un travail de recherche. Je la remercie également de m’avoir présenté Fernanda Tussi.

Merci à tous mes amis et connaissances qui ont pris en compte mon appel et ont accepté de le diffuser à leur tour, me permettant ainsi de constituer un corpus d’interviews.

Je remercie aussi celle que j’appellerai Sophie tout au long de ce mémoire, qui a permis à mon questionnement de s’affiner et qui m’a laissée, parfois maladroitement, tester mes questions avec elle.

Enfin, je remercie toutes celles et ceux qui, en me livrant un peu de leur histoire, ont permis à cette recherche d’avancer. Je sais combien a été éprouvant, pour certains d’entre eux, le fait de rouvrir ce chapitre de leur vie.

Page suivante : Introduction

Retour au menu : Etude sociologique du processus de décision dans le cas de figure d’une IVG