Méthodologie et déroulement de la recherche

Non classé

Après avoir dressé un panorama étendu, mais non exhaustif, du champ étudié, voici la partie technique, fondement même de ce travail universitaire. La force des conclusions que nous pourrons en tirer se trouve dans les éléments que nous exposerons ici. Dans cette partie, nous expliquerons la théorie qui nous a guidée tout au long du chemin. La perspective, le cadre restreint de l’enquête et l’approche sont les trois éléments qui forment la problématique. Nous y définirons en détail l’objet et les objectifs de la recherche. Ensuite nous aborderons la mise à l’épreuve empirique, avec nos hypothèses, la méthode, comprise comme dispositif spécifique de recueil d’informations destiné à tester les hypothèses de recherche, les conditions d’accès au terrain et les outils tels que questionnaire et guide d’entretien. Nous aborderons également les phases de la recherche. Cet aspect a son importance car les conditions mêmes de production de ce mémoire ont pu influer sur le matériau recueilli. C’est un travail d’introspection orienté que nous avons mené et que nous souhaitons partager avec les lecteurs.

Un présupposé tenace se trouve dans la manière de considérer les choix relatifs à la maternité, et ce, même dans la littérature sociologique. C’est celui de la « bonne gestion » de sa vie, où l’on « décide rationnellement » de s’engager dans un « projet » clairement établi. Où la contraception, devenue norme, peut essuyer des « échecs » et témoigner ainsi d’une « mauvaise prise en charge de son existence » par la personne concernée.

Les nombreux guillemets sont là pour rappeler la distance que nous souhaitons prendre avec ce présupposé. L’outil théorique qui nous sera précieux pour y parvenir est détaillé ci-dessous.

Page suivante : La problématique

Retour au menu : Etude sociologique du processus de décision dans le cas de figure d’une IVG