II.5.Conclusion

Non classé

D’une manière générale, les résultats obtenus montrent que le zinc et fortement accumulé au niveau des tiges. Avec des seuils d’accumulation différents dans les deux cas étudiés (cas des Phragmite et ou Typha). Le Phragmite Australis est le plus accumulateur de zinc au niveau des tiges, que le typha avec un taux de 448.515 mg de zinc /g. Les raisons pour lesquelles ces plantes hyperaccumulentles métaux lourds sont encore à l’étude.

Plusieurs hypothèse ont été émises par (Alloway B.J, 1995; Verbruggen et al., 2009). L’hyperaccumulation peut être :

- Le moyen pour une plante de mieux tolérer un élément trace métallique, en le stockent, afin d’éviter qu’il interfère avec des mécanismes physiologique est les crée des dommages.
- Une stratégie de résistance à la sécheresse.

Page suivante : Conclusion Générale

Retour au menu : Etude comparative entre deux plantes (Typha latifolia et Phragmites Australis) à accumuler le zinc (Zn)