I.2.3. Les prix des produits pétroliers

Non classé

Comme dit précédemment, le prix d’un bien est la quantité de monnaie qu’il faut donner pour l’obtenir. Pour cela, le prix des produits pétroliers est la quantité de monnaie qu’on donne pour acquérir une unité de carburant. Cette unité s’exprime en m3 et/ou en litre, surtout dans les pays non anglo-saxon (1 m3 = 1000 litres). (51)

Depuis des années, surtout vers 1945 et 1973, le prix des produits pétroliers dépendaient essentiellement d’un certain nombre des pays producteurs du pétrole appelés les 7 «Majors» formés par les pays exportateurs du pétrole (OPEP) notamment : l’IRAN, l’IRAK, le VENEZUELLA, le QUATAR, le KOWEIT, la LIBYE et l’ARABIE SAOUDITE.

Ce sont principalement ces pays qui devaient décider de la hausse ou de la baisse du prix des produits pétroliers. Mais, actuellement, on assiste et on constate qu’à part ces producteurs, les prix demandent aussi d’autres facteurs comme : la situation géographique, les coûts de transport, l’évolution du taux de change du dollar américain, différents impôts y relatifs, les quantités des produits disponibles sur un marché, le facteur électrification du milieu, etc.

De tout ce qui précède, il s’ensuit que le f acteur taux de change n’est ni cité, ni détaillé. D’où la prochaine section trouve sa raison d’être.

51 KAKULE MOWA MUYISA, Evolution du prix des produits pétroliers en ville de Butembo : cas d’essence à la station SYLAS Oil, TFC inédit, UOR, Butembo, 2008-2009, p. 20

Page suivante : I.3. Taux de change

Retour au menu : La vente des produits pétroliers par les stations-service en ville de Butembo