I.1.1. Définition

Non classé

Selon le petit LAROUSSE, le marché est un lieu public où l’on vend certaines marchandises. C’est un endroit couvert en plein air, o ù se font principalement certaines transactions. C’est un débouché économique, un lieu de convention d’achat et de vente, un lieu d’offre et de demande, là où il y a un bon marché peu cher, un marchandage, c’est-à-dire la discussion du prix entre les marchandises. (9)

Au sens large, on entend par marché, l’ensemble des possibilités pour les entreprises : en matières premières (marché d’achat), à main d’œuvre (marché de travail), en capitaux (marché de l’argent), en débouchés (marché de vente). Au sens commun, on entend par marché uniquement celui de vente, des débouchés. Dans ce sens, l’étude d’un marché peut être comprise comme «l’étude méthodique de la demande d’un produit et de l’offre qui y répond». (10)

En Marketing, on aperçoit le marché comme un lieu de rencontre de l’offre et de la demande d’un produit ou d’un service(11). Pour les économistes, il y a marché lors que les vendeurs et les acheteurs se rencontrent. Ainsi, le marché n’est pas seulement un «lieu».

Ce sont là les définitions qui ont retenu notre attention. Nous abordons la typologie des marchés, en vue d’en faire une photographie.

9 RULLA J.P. et alli, Dictionnaire de Poche Petit LAROUSSE, éd. LAROUSSE, Paris, 1993, pp. 222-224
10 GENEREUX, J.,économie Politique,éd. HACHETTE, Paris, 1995, p. 54
11 GOTHIER M.-H., Les Méthodes Mercatiques, éd. Nathan, Paris, 2006, p. 67

Page suivante : I.1.2. Typologie des Marchés

Retour au menu : La vente des produits pétroliers par les stations-service en ville de Butembo