CONCLUSION ET SUGGESTIONS

Non classé

Ce travail a été conduit sur le sous bassin du Kasaï en vue de poser un diagnostic sur la variation des débits, ce qui aiderait à la gestion durable des ressources en eau de ce bassin. Pour y arriver, plusieurs analyses hydrologiques ont été conduites, impliquant une période de 30 ans (1961 à 1990).

En général, différentes études ont démontré une tendance à la hausse des débits du bassin du fleuve Congo. Cette affirmation ne peut que se confirmer à l’échelle du bassin lorsque l’on ignore des variabilités spatiales. La présente étude a été conduite à une échelle spatiale plus réduite et a démontré que les tendances de débits sont à la baisse sur une période de 30 ans. Cette baisse est progressive avec la valeur de p de 0,0047. Cependant, il est aussi à remarquer que la baisse est plus prononcée entre la première décennie et les deux dernières décennies.

Le test de régression linéaire conduite entre les séries temporelles des débits et celles des précipitations montre que la diminution des débits est en majeur partie influencée par la diminution de précipitations, ce qui écarterait l’influence majeur des activités humaines qui sont pratiquées sur le bassin. Les variations saisonnières sont perceptibles aussi bien pour les précipitations que pour les débits.

De ce qui précède, il est incontestable que les climats évoluent; la thèse traditionnelle de la stationnarité du climat n’est désormais plus défendable. Les précipitations représentent le facteur le plus important du climat tant pour les populations, les écosystèmes que pour l’alimentation de cours d’eau. Le bassin versant du Kasaï en amont de la station hydrométrique d’Ilebo bénéficie des lames d’eau importantes. Son analyse a montré une légère tendance à la baisse des pluies. Ceci pourrait amener à un déséquilibre des écosystèmes.

Dans la perspective d’une gestion rationnelle de la ressource en eau, il est important d’avoir accès aux services d’information hydrologique appropriés en vue de conduire des études approfondies de l’évolution à long termes des tendances climatiques et leurs impacts sur la disponibilité des ressources en eau. Les différents impacts liés aux changements climatiques dans cette région devront également faire l’objet des investigations.

Page suivante : REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Retour au menu : CONTRIBUTION A L’ETUDE DE VARIATION DES DEBITS DU BASSIN DU FLEUVE CONGO : « Cas du bassin versant du Kasaï »