CONCLUSION ET SUGGESTIONS

Non classé

L’objectif de ce travail était d’analyser certains paramètres autour de l’usinage des Entandrophragma à savoir : le Kosipo, Sapelli, Sipo, et Tiama. Spécifiquement, cette étude a consisté à identifier l’origine des grumes des essences usinées, identifier les défauts sur ces essences, évaluer l’épaisseur et le volume aubier, évaluer le rendement au sciage et au déroulage (production de placage humides) ainsi que analyser l’utilisation des déchets générés au cours du sciage et déroulage.

Il ressort de cette étude que les Entandrophragma usinées à la SODEFOR proviennent des provinces de Bandundu, Equateur et de la Province Orientale. Le pourcentage des grumes avec défauts est important. En moyenne, l’aubier a représenté plus de 8 % du diamètre moyen avec aubier des grumes de chaque essence usinée, ce qui est anormalement abondant. L’analyse de la variance n’a pas révélé des différences significatives entre les épaisseurs moyennes et les volumes moyens aubier de ces essences au seuil de 5 % de probabilité.

Le rendement au sciage, varie d’une essence à une autre. La quasi-totalité du volume produit de Kosipo était destinée à la consommation locale. Seuls le Sapelli et le Sipo ont présenté un rendement export considérable. Le Tiama a présenté un rendement export faible, moins de 2 %. Le rendement total moyen le plus élevé est constaté chez le Sapelli (58, 86 %) et le plus faible chez le Kosipo (51,30 %). Soit une moyenne de 54,29 %. Au seuil de 5 % de probabilité, l’analyse de la variance a révélé des différences significatives en ce qui concerne les rendements moyens exports et locaux, mais elle n’a pas révélé des différences significatives pour les rendements moyens totaux.

Le rendement au déroulage le plus élevé a été observé chez le Sipo (59,92 %) et le plus faible chez le Sapelli (54,55 %). Soit une moyenne de 56,77 % pour les trois essences. L’analyse de la variance n’a révélé aucune différence significative entre les rendements au déroulage de ces essences à 5 % de probabilité. Les contreplaqués produits au déroulage sont destinés à la consommation locale.

Aucune différence significative des moyennes n’a été observée à la comparaison des rendements moyens au sciage et au déroulage au seuil de 5 % de probabilité pour Sapelli, Sipo, et Tiama.

La quantité moyenne des déchets générés à la scierie représente 45,71 % et au déroulage 43,23 %. L’utilisation des déchets générés au cours des opérations de sciage et déroulage se limite juste au bois de chauffage au sein de l’usine pour la chaudière et à la vente locale pour diverses fins.

De tout ce qui précède, il est suggéré à l’entreprise SODEFOR d’améliorer la technologie de transformation de bois et de rechercher de voies et moyens pour une valorisation poussée des déchets générés, voire même le recyclage des déchets. Il importe également aux prochaines études d’essayer d’évaluer réellement le volume des contreplaqués produits par rapport au volume entré à l’usine de déroulage.

Page suivante : REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Retour au menu : Analyse de l’usinage des Entandrophragma à la Société de Développement Forestier (SODEFOR)