Chapitre 5 : Difficultés

Non classé

Pour mener ce travail nous avons rencontré quelques difficultés parmi lesquelles :

- La qualité des images

Certaines ont une couverture de bruits (perturbation par endroit de la qualité des images) supérieure à 5%

- La durée des opérations techniques

La Chaine de traitement des images satellitaires nécessite un matériel performant de traitement. Certains traitements prenaient beaucoup de temps.

- Période d’acquisition des images

Le fait que les orthoimages soient acquises à des périodes différentes a rendu leur comparaison difficile.

- Les différences d’échelle et de formats des données d’entrée.

A cause des différences d’échelle et de formats des données d’entrée, des problèmes de superposition des shapefiles, des données extraites des cartes et des images se sont posés.

- Les données d’occupation des sols

Les types de classes des différentes occupations du sol (1985, 2002 et 2010) étant différents, leur comparaison n’a pas pu se faire pour toutes les classes d’occupation des sols.

- Le nombre insuffisant de sondages

Un nombre de points de sondages beaucoup plus important aurait permis de mieux étayer les résultats.

Page suivante : Conclusion

Retour au menu : Application de la Télédétection aérospatiale pour l’évaluation de la dégradation des ressources naturelles : cas des sols de la région de Kaolack située dans le Bassin arachidier du Sénégal