Bibliographie et Sitographie

Non classé

Ouvrages et revues

ABRIC Jean-Claude, 1989, L’étude expérimentale des représentations sociales, in : Jodelet, D. Ed.), Les représentations sociales, PUF, Paris, pp. 189

BLANCHET Alain, GOTMAN Anna, 2010, L’enquête et ses méthodes. L’entretien, Colin, Paris, 126 p.

CHAUCHAT Hélène, 1985, L’enquête en psycho9sociologie, PUF, Paris, 253 p.

CALVET Louis-Jean, 1987, La guerre des langues et les politiques linguistiques, Paris, Hachette Littératures, 1999.

DENIS Michel, 1989, Image et cognition, PUF, 284 p.

DEPREZ Christine, 1994, Les enfants bilingues : langues et familles, Didier, Paris, 207 p.

DEPREZ Christine, 1996, Une politique linguistique familiale : le rôle des femmes, Education et societies plurilingues, 1, pp. 35

DREYFUS Martine, 1996, Politiques linguistiques familiales et individuelles : quels modèles ? In : Juillard C, Calvet J.L. edd.) : Politiques linguistiques, les mythes et les réalités. Actes des premières Journées scientifiques du réseau « Sociolinguistique et dynamique des langues » de l’AUF, Dakar Sénégal), 16

DURKHEIM Émile, Représentations individuelles et représentations collectives, in Revue de Métaphysique et de Morale, 1898, 6, réédité in E. Durkheim, Sociologie et philosophie, Paris, PUF, 1951.

FEERTCHAK Hélène, 1996, Les motivations et les valeurs en psycho9sociologie, Armand Colin, Paris, 190 p.

GAJO Laurent, 2001, Immersion, bilinguisme et interaction en classe, Didier, coll. LAL, Paris, 256 p.

HEIDER Fritz, 1958, The psychology of interpersonal relations, Lawrence Erlbaum Associates, Hillsdale, 332 p.

JODELET Denise, 1989, Folies et représentations sociales, PUF, coll. Sociologie d’aujourd’hui, Paris, 398 p.

JODELET Denise Dir, 1999, Les représentations sociales, PUF, Paris, 447 p.

JODELET Denise, Représentation sociale : phénomènes, concept et théorie, in MOSCOVICI Serge Dir.), 2011, Psychologie sociale, PUF, Paris, 618 p.

KAUFMANN Jean-Claude, 2007, L’entretien compréhensif, Colin, Paris, 127 p.

LEVINE Marc, 1997, La reconquête de Montréal, VLB Éditeur, Outremont Québec), 408 p.

LINTEAU Paul-André, 1992, Histoire de Montréal depuis la Confédération, Boréal, Montréal, 662 p.

LÜDI Georges et PY Bernard, 2003, Être bilingue, Berne, Peter Lang, 203 p.

LÜDI Georges et PY Bernard, 1995, Changement de langage et langage du changement., L’Âge d’Homme, Lausanne, 301 p.

L’ÉCUYER René, 1990, Méthodologie de l’analyse développementale de contenu, Méthode GPS et Concept de Soi, Presses de l’Université du Québec, Québec, 472 p.

MANNONI Pierre, 2012, Les représentations sociales, PUF, Paris, 127 p.

MOORE Danièle, 2006, Plurilinguisme et école, Didier, Paris, 320 p.

MOORE Danièle Coord, 2001, Les représentations des langues et de leur apprentissage : Référence, modèles, données et méthode, Didier, Paris, 181 p.

MOSCOVICI Serge, 1976, La Psychanalyse, son image et son public, PUF, Paris 506 p.

MOSCOVICI Serge, 1996, Psychologie des minorités actives, PUF, Paris, 275 p.

MOSCOVICI Serge, 1999, Des représentations collectives aux représentations sociales : éléments pour une histoire, in JODELET Denise Dir, 1999, Les représentations sociales, PUF, Paris, 447 p.

MOSCOVICI Serge Dir, 2011, Psychologie sociale, PUF, Paris, 618 p.

PAILLE Pierre, MUCCHIELLI Alex, 2008, L’analyse qualitative en sciences humaines et sociales, Armand Colin, Paris, 315 p.

PELLERIN Martine, 2008, La situation de l’enseignement du français par immersion précoce au Canada, Ela. Études de linguistique appliquée., 2008/3 n° 151, pp. 305

REBUFFOT Jacques, 1988, L’immersion en français : l’heure du bilan ?, Revue Québec français, n°70, pp. 23<26, [En ligne] http://id.erudit.org/iderudit/45210ac, Consulté le 19/12/2012).

REBUFFOT Jacques, 1993, Le point sur l’immersion au Canada, CEC, Anjou, 228 p.

SECA Jean2Marie, 2010, Les représentations sociales, Colin, Paris, 217 p.

VIGNAUX Georges, 1994, Le concept de thêmata en coll. avec S. Moscovici), in Pratiques et transformations des représentations sociales éd. C. Guimelli), Delachaux et Niestlé, pp 25

Thèses et mémoires

HAQUE Shahzaman, Étude de cas sociolinguistique et ethnographique de quatre familles indiennes immigrantes en Europe : pratiques langagières et politiques linguistiques nationales & familiales, Doctorat en Linguistique Sociolinguistique et Acquisition du langage, Université de Grenoble, 2012), [En ligne]
http://tel.archives<ouvertes.fr/docs/00/73/97/76/PDF/Haque_Shahzaman_2012_archivage.pdf, Consulté le 27/03/2013)

DEREGNAUCOURT Viviane, 2011, Apprendre une langue, Le choix des parents, entre héritage et pragmatisme, [En ligne]
http://dumas.ccsd.cnrs.fr/docs/00/61/16/17/PDF/DEREGNAUCOURT_Viviane_M2R.pdf Consulté le 27/03/2013)

IOANNITOU–VALAVANIDOU Gina, 2008, Les politiques linguistiques éducatives des familles en Grèce : Croyances et actions, [En ligne]
http://ressources<cla.univ<fcomte.fr/gerflint/SE<europe/ioannitou.pdf(Consulté le 27/03/2013)

Rapports

Conseil canadien sur l’apprentissage www.ccl<cca.ca), 2007, Enquête de 2007 sur les attitudes des Canadiens à l’égard de l’apprentissage : Résultats sur l’apprentissage aux niveaux primaire et secondaire, Conseil canadien sur l’apprentissage, Ottawa, 45 p.

Commission royale d’enquête sur l’enseignement dans la province de Québec, 1965, Rapport Parents, Deuxième partie ou tome II: Les structures pédagogiques du système scolaire. A. Les structures et les niveaux de l’enseignement, Gouvernement du Québec, Québec, 404 p., [en ligne]

http://classiques.u-ac.ca/contemporains/quebec_commission_parent/rapport_parent_2/rapport_parent_vol_2.pdf

Vidéo

LE FLOCH Jean2Claude, 2008, (Tout le monde en parlait Saison 2). Disque 1. La b-t-ille de Saint9Léonard 1968) [DVD vidéo] Radio<Canada, Québec.

Sitographie

Association canadienne des professeurs d’immersion : ACPI http://www.acpi.ca/

Canadian Parents for French : CPF http://cpf.ca/fr/

Commission scolaire English2Montreal : EMSB http://www.emsb.-c.ca/fr/index_fr.asp

École Willingdon http://www.emsb.-c.ca/willingdon/

Page suivante : Annexe 1 . Participer à mon programme d’étude

Retour au menu : L’IMMERSION FRANÇAISE À MONTRÉAL : QUELLES POLITIQUES LINGUISTIQUES CHEZ LES PARENTS D’ÉLÈVES ANGLOPHONES ?