A. Origines et Création

Non classé

Suite à un sommet entre des pays du Sud-Est asiatique qui eut lieu à Bangkok, l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) a été officiellement lancée le 8 Aout 1967. La déclaration de Bangkok a été signée par 5 pays : L’Indonésie, la Malaisie, Singapour, La Thaïlande et les Philippines. Brunei a rejoint l’ASEAN le 7 Janvier 1984, le Vietnam le 28 Juillet 1995, Le Laos et la Birmanie le 23 Juillet 1997 et le Cambodge est devenu le dixième membre de l’ASEAN le 30 Avril 1999.

Origines et Création

Les cinq pays fondateurs réunis le 8 Aout 1967 se sont accordés pour signer la déclaration de l’ASEAN, un document comportant uniquement cinq articles qui en plus d’officialiser la création de l’ASEAN décrit les objectifs et les raisons de cette Association. Les motivations des pays en faveur de cette création furent diverses : La Thaïlande et les Philippines étaient préoccupées par l’indépendance du Vietnam, l’Indonésie tentaient de rassurer ses voisins et tout comme la Malaisie et Singapour, voyaient cette association comme un moyen de réduire les guerres et problèmes régionaux et territoriaux. Mais l’objectif principal était de s’allier aux Etats-Unis afin de lutter contre le communisme.

L’ASEAN tire sa légitimité institutionnelle de la Charte de l’ONU. Cette déclaration proclame l’ASEAN « l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est «  comme « la volonté collective des nations de L’Asie du Sud-Est à se lier ensemble dans l’amitié et la coopération et, aux travers d’efforts communs et de sacrifices, de sécuriser cette zone pour leurs peuples et pour les bienfaits de la paix, de la liberté et de la prospérité. »

A la signature de la déclaration, plusieurs points ont été définis : Garantir la paix et la stabilité politique de la région à travers un dialogue et une entraide mutuelle, accélérer la croissance économique, en promouvant les échanges en Asie du Sud-Est, ainsi que le développement social et culturel grâce à une collaboration active entre les différents pays.

Son secrétariat général est installé à Jakarta (Indonésie), mais les membres se réunissent chaque année dans une capitale différente. Durant ces sommets d’autres rencontres ont lieu simultanément avec des pays non membres.

Dès sa création l’ASEAN constitue bel et bien une organisation interétatique ayant pour moteur la démocratie afin d’unir les participants dont la raison d’être est la paix et la multiplication des échanges.

Page suivante : a. Politique

Retour au menu : L’INDONESIE, UNE NOUVELLE PUISSANCE ECONOMIQUE ?