A. Les mesures à prendre en considération

Non classé

Nous avons pu voir que certaines compagnies indonésiennes comme Aqua, sollicitent des investisseurs étrangers afin de pouvoir continuer à croitre dans un environnement de plus en plus compétitif et dominé par les multinationales qui sont pour beaucoup implantées en Indonésie depuis le début des années 1990. Ces pratiques permettent de faciliter l’accès au marché. Les investissements étrangers sont les bienvenus en Indonésie aujourd’hui et afin d’accéder au marché il est nécessaire de soumettre son projet d’entreprise à l’Agence de coordination des investissements. Ce projet doit être approuvé par son président.

Il est aujourd’hui devenu impératif d’employer en majorité des Indonésiens et de s’engager à les former et les recruter de manière légale et contractuelle.

Les entreprises créées par des étrangers sont régulièrement contrôlées en Indonésie. Le choix du partenaire est primordial. Les personnes choisies doivent être de toute confiance car il est aisé pour un Indonésien de s’approprier les parts étrangères dans sa société. Souvent le choix est porté sur des familles fortunées qui, investissent dans diverses entreprises étrangères et si le projet leur plait seront capable d’assumer les nombreux frais légaux ou illégaux qu’implique la création d’une société en Indonésie.

Il est important de souligner comme nous l’avons vu précédemment que la corruption malgré sa diminution est encore très présente en Indonésie. Les frais « illégaux » sont bien souvent supérieurs aux frais légaux. En effet l’administration profite du fait que les délais d’enregistrement sont longs et contraignants pour se faire « graisser la patte » et réduire les délais. Le gouvernement tente cependant d’y remédier. Un autre effet négatif à prendre en compte est le fait que les lobbies deviennent de plus en plus forts et il est aujourd’hui très difficile pour les étrangers de sortir leurs capitaux du pays.

Chaque entreprise a l’obligation d’avoir une part Indonésienne dans le capital et cela devient souvent source de conflits et de difficultés.

Une fois l’entreprise implantée, le système des impôts est similaire aujourd’hui à celui des pays développés. Les bénéfices sont taxés et les pertes ne sont pas imposables.

Page suivante : B. Choix de structure pour s’implanter en Indonésie

Retour au menu : L’INDONESIE, UNE NOUVELLE PUISSANCE ECONOMIQUE ?