5.5 Choix du temps de concentration le mieux adapté

Non classé

Tout au long de cette étude, deux temps de concentration ont été confrontés : 2,8 heures et 3,8 heures. Aucun de ces deux temps de concentration n’est faux, cependant, le choix d’un temps de concentration de 2,8 heures semble mieux adapté à la problématique en question. Les conditions les plus défavorables sont engendrées par un temps de concentration de 2,8 heures car les débits sont plus élevés. Les forts débits étant à l’origine des débordements de l’Henx, ce sont ces débits qui devront être réduits. Les prochaines études liées à la construction de cet ouvrage devront donc se référer aux caractéristiques hydrauliques liées à un temps de concentration de 2,8 heures.

Page suivante : PARTIE VI : ENJEUX ET PROBLEMATIQUES DES OUVRAGES ECRETEURS DE CRUE

Retour au menu : Etude Hydraulique préalable à la conception d’un ouvrage écrêteur de crue