4) MES OUTILS

Non classé

Dans cette partie, il convient de dissocier trois types d’outils. Premièrement, les outils de communication, puis les outils de ciblages (logiciels CFM) et enfin mes outils de prospection.

A/ LES OUTILS DE COMMUNICATION

Un point à préciser : METRO ne communique qu’avec sa clientèle.

Voici la liste des outils de communication que METRO fournit à ses commerciaux. Le tableau les reprend tous et précise si je pouvais en disposer.

LES OUTILS DE COMMUNICATION

B/ LES OUTILS DE CIBLAGE (les logiciels d’aide au ciblage)

Le groupe dispose d’un intranet très complet. Voici la liste des logiciels dont j’ai pu me servir et l’utilité que j’en faisais.

LES OUTILS DE CIBLAGE (les logiciels d’aide au ciblage)

C/ MON BOOK

Support papier indispensable pour le commercial. Il n’y a pas de book imposé. C’est au commercial de le concevoir et de le tenir à jour. Voici ce que le mien contenait.

- Fiches clients, à remplir préalablement en se référant à CFM. Je surlignais les infos manquantes.
- Liste des numéros de téléphone des chefs de rayons.
- La Promo Preuve de la semaine.
- Le catalogue Promo par branche d’activité.
- Le plan pour accéder à l’entrepôt.
- Des prospectus sur les services (carte METRO reflex, commande sur internet…)
- Les chartres de livraison.
- La carte de visite du commercial.
- Fiche création carte METRO.
- La feuille de route. C’est un élément que le commercial doit concevoir lui-même. Sous forme de tableau, il comprend les photos et les prix des produits les plus consommés par branche d’activité. Par exemple, pour les clients boulangers, je leur remettais les prix des confiseries, des cannettes, et de quelques fruits. Pour les kebabs, la feuille de route comprenait les prix et photos des broches, des frites et des sauces. L’inconvénient de cet outil est qu’il faut constamment le remettre à jour.

Page suivante : 5) MON PORTEFEUILLE CLIENTS

Retour au menu : COMMENT DEVELOPPER DES SECTEURS DELAISSES ?