3.4. Evaluation des rendements et déchets au sciage

Non classé

La figure 5 illustre les rendements moyens exports, locaux et totaux ainsi que les quantités moyennes des déchets générés au sciage.

Evaluation des rendements moyens et quantités moyennes des déchets au sciage

Figure 5 : Evaluation des rendements moyens et quantités moyennes des déchets au sciage

De la figure 5, il est révélé que la totalité de la production au sciage de Kosipo (51,30 %) et presque la totalité pour le Tiama (52,67 %) ont été destinées à la consommation locale. Le Sapelli et le Sipo ont présenté respectivement un rendement local de 29,88 % et 26,96 %. Au seuil de 5 % de probabilité, l’analyse de la variance a révélé des différences significatives entre les rendements moyens locaux de ces essences, avec 7,2271 comme valeur LSD (voir tableau 3 annexe 6).

Les valeurs de rendements locaux pour le Sapelli et le Sipo se rapprochent de celles trouvées par Tasi (2011) dans une étude similaire à la Société Industrielle et Forestière du Congo (SIFORCO), soit 29,15 % pour Sapelli et 27,23 % pour Sipo. Ces résultats concordent également à ceux obtenus par Mwamba (2000), qui avait révélé que l’essence Sapelli avait un rendement local plus élevé que Sipo.

Le Kosipo a présenté un rendement export nul et un très faible rendement export fut constaté chez le Tiama (1,31 %). Le Sapelli et le Sipo ont présenté un important rendement export : 28,98 % pour le Sapelli et 26,04 % pour le Sipo. Au seuil de 5 % de probabilité, l’analyse de la variance a révélé des différences significatives entre les rendements moyens exports de ces essences avec la valeur LSD de 7,0557 (voir tableau 4 en annexe 6).

Tasi (2011) a trouvé que le Sipo avait un rendement export supérieur à celui de Sapelli, contrairement, cette étude montre l’essence Sapelli avec un rendement export supérieur à Sipo. Cette différence peut être expliquée par la variation de la demande selon le temps, la divergence de la demande selon les besoins des clients et à la différence des qualités des billons usinés (Défauts).

Ces essences ont présenté un rendement total moyen au sciage inférieur à 60 %. Le rendement le plus élevé est rencontré chez le Sapelli (58,86 %), suivi de Tiama (53, 98 %), Sipo (53 %) et enfin le Kosipo (51,30 %). Globalement, le rendement moyen au sciage pour les quatre essences est de 54, 29 %. Aucune différence significative n’a été constatée entre les rendements moyens totaux de ces essences au seuil de 5 % de probabilité (voir tableau 5 en annexe 6).

Quant à la production des déchets, l’essence ayant présenté le plus faible rendement est celle qui a produit plus des déchets, ainsi le Kosipo a produit (48,70 %), suivi de Sipo (47 %), Tiama (46,02 %) et enfin Sapelli (41,14 %). La quantité moyenne des déchets produits est de 45,71 %.

Cette moyenne se conforme à Itebe (2009) qui a trouvé que les entreprises de la première transformation, notamment de la scierie, sont celles qui produisent l’essentiel des déchets (environ 45%) et des produits connexes.

Page suivante : 3.5. Evaluation des rendements et déchets au déroulage

Retour au menu : Analyse de l’usinage des Entandrophragma à la Société de Développement Forestier (SODEFOR)