3.1. Généralités

Non classé

Plus personne n’ignore la problématique du changement climatique. Beaucoup d’entres nous peuvent percevoir ses effets. Le changement climatique se manifeste sous des formes diverses.

Selon la convention-cadre des nations unies sur les changements climatiques(1992) :

- On entend par «changements climatiques» des changements de climat qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de l’atmosphère mondiale et qui viennent s’ajouter à la variabilité naturelle du climat observée au cours des périodes comparables.

- On entend par «effets néfastes des changements climatiques» les modifications de l’environnement physique ou des biotes dues à des changements climatiques et qui exercent des effets nocifs significatifs sur la composition, la résistance ou la productivité des écosystèmes naturels et aménagés, sur le fonctionnement des systèmes socio-économiques ou sur la santé et le bien-être de l’homme.

- On entend par« variabilité climatique » les changements climatiques d’origine naturelle.

Selon le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), 2007, un changement climatique correspond à une modification durable (de la décennie au million d’années) des paramètres statistiques (paramètres moyens, variabilité) du climat global de la Terre ou de ses divers climats régionaux. Ces changements peuvent être dus à des processus intrinsèques à la Terre, à des influences extérieures ou, plus récemment, aux activités humaines. Le changement climatique anthropique est le fait des émissions de gaz à effet de serre engendrées par les activités humaines, modifiant la composition de l’atmosphère de la planète. À cette évolution viennent s’ajouter les variations naturelles du climat.

Dans les travaux du GIEC, le terme « changement climatique » fait référence à tout changement dans le temps, qu’il soit dû à la variabilité naturelle ou aux activités humaines.

Actuellement, le phénomène des changements climatiques dits naturels ou « variations climatiques » n’est pas totalement compris, mais il existe plusieurs hypothèses qui peuvent tenter de les expliquer. Alors que les changements climatiques naturels se font sur de très longues périodes, ce qui implique une certaine adaptation des espèces animales et végétales, les changements anthropiques sont très rapides et par conséquent menacent énormément les écosystèmes souvent fragiles (Frédéric P., 2002).

Page suivante : 3.2. Variation des paramètres climatiques et impacts

Retour au menu : Aires protégées, victimes ou moyens efficaces de lutte face aux changements climatiques : Est-il réaliste de continuer à créer les aires protégées dans un climat changeant ?