3.1 Ayant défini ce qu’est l’Approche Processus, quelle définition pouvons-nous donner à son entité de base : le processus ?

Non classé

Avant de tenter de donner une définition précise de ce qu’est un processus, comme Yvon Mougin (2012), nous pouvons nous interroger sur la confusion permanente autour du vocable « Processus » pouvant être interprété de différentes manières. Cette confusion est induite par le référentiel ISO9001-2000 puisque ce dernier parle indifféremment, par exemple, de :

- « Processus du système de management de la qualité » (ISO9001-§4.1)
Ou
- « Processus de production » (ISO9001-§7.5.2)
Ou
- « Processus appropriés de communication » (ISO9001-§5.5.3)
Alors, lorsque l’on parle de « processus », qu’évoque-t-on exactement ?
- une entité de management définie permettant le pilotage d’un périmètre de l’entreprise ?
Ou
- un système de production (on parle couramment de processus d’usinage, de processus de traitement thermique, d’emballage, etc.) ?
Ou
- Un mode de description des dispositions préétablies traitant un problème particulier dans l’entreprise (aussi appelé une « procédure »)

Cette ambivalence, induite par l’ISO9001, principal référentiel des entreprises, est évidemment très regrettable car elle nuit à la compréhension générale de «l’Approche Processus » au sens de « système de pilotage global de l’entreprise ».

Cette confusion potentielle étant levée, et pour revenir à la question posée, la littérature disponible sur le sujet rappelle la définition normative d’un « processus » : « Ensemble d’activités corrélées ou interactives qui transforme des éléments d’entrée en éléments de sortie » (ISO 9000).

Au-delà de cette vision normative, certains auteurs nous livrent ensuite leur propre vision de ce qu’est un processus :

- H.Brandenburg et J-P.Wojtyna (2006) : « Qu’est-ce qu’un processus si ce n’est un soussystème de l’organisation concernée ? »
- C.Maréchal – F.Seignard (2011) : Le processus est un « territoire de valeur » visant l’optimisation de l’efficacité et de l’efficience.
- Y. Mougin : « Le processus se présente en premier lieu comme une entité dont on sait que :
- Des ressources y rentrent ;
- Des activités y sont réalisées apportant une valeur ajoutée aux éléments sortants ».

La littérature nous livre donc une définition assez précise de ce qu’est un processus : une entité de management, un « territoire de valeur », un sous-système de l’entreprise apportant une contribution significative aux buts ultimes de l’organisation.

Cependant, au-delà de la simple définition, la littérature propose également un certain nombre de principes associés aux processus. Loin devant tous les autres, le principe de « transversalité » semble indissociable du concept de processus.

Page suivante : 3.2 Pourquoi cette notion de "transversalité" est-elle nécessaire au déploiement de l'Approche Processus ?

Retour au menu : CONTINGENCE DE L’APPROCHE PROCESSUS : DES PRECONISATIONS A LA MISE EN OEUVRE