3. Déroulement des tests

Non classé

Nous avons, en premier lieu, pris contact par téléphone avec trois écoles élémentaires de Frouard : les écoles Eugène Colvis, Raymonde Piecuch et Elsa Triolet. Suite à l’accord des trois directeurs, nous avons contacté par mail l’inspecteur de l’INE de Pompey, s’occupant de ce secteur. Après réception de sa réponse positive, nous avons distribué les autorisations parentales dans les classes de CE1 de ces écoles. Une semaine plus tard, nous sommes allées récupérer les autorisations, dont 24 sont revenues positives à l’école Eugène Colvis, 13 à Raymonde Piecuch et 7 à Elsa Triolet.

Dans chaque école, nous nous sommes installées dans la même salle, en s’assurant que les enfants ne pouvaient pas entendre la réponse de l’autre, ni être dérangés par le bruit. Nous allions chercher les enfants deux par deux, pour ne pas trop perturber la classe et les instituteurs.

Nous expliquions brièvement aux enfants comment allait se dérouler le test, en leur assurant qu’il n’y avait pas de bonnes ou de mauvaises réponses et en leur précisant qu’on enregistrait la conversation avec un magnétophone. On prévoyait également un petit temps de discussion pour les mettre à l’aise avant le test. Le temps de passation durait généralement entre 25 et 30 minutes.

Nous avons passé deux journées dans l’école Eugène Colvis, une journée et demie à Raymonde Piecuch, et une journée à Elsa Triolet.

Page suivante : VII. Résultats

Retour au menu : VALIDATION QUALITATIVE DU TOPL-2