2.5. Le système professionnel de traitement d’images

Non classé

Un système professionnel de traitement d’images est composé de :

- écran monochrome ou couleur pour la visualisation d’images;
- processeur analogique ou gestionnaire des entrées-sorties vidéo des systèmes; mémoire d’écran;
- mémoire de masse pour le stockage d’une grande masse d’informations;
- micro-ordinateur de 256K de mémoire;
- carte graphique 4 couleurs (résolution d’au moins 320 × 200);
- logiciel approprié de traitement d’images; et
- unité d’imprimante graphique.

L’affichage couleur constitue le système de représentation le plus informatif en image d’autant plus que l’oeil humain ne peut discerner qu’une plage limitée nuancée de gris. Les systèmes les plus utilisés sont:

- le système RGB (Rouge, Gris, Bleu) qui est additif (vert + bleu = cyan, bleu + rouge = mangeta, rouge + vert = jaune);
- le système 1HS (Intensité, Teinte, Saturation) utilisé dans la définition des palettes de couleur conventionnellement à chaque niveau de gris de l’image;
- la composition colorée ou représentation simultanée d’une image multi-spectrale; les trois bandes sélectionnées servant alors de composantes primaires pour le système de représentation choisi (en général RGB). La principale finalité du traitement numérique d’images est de réaliser une image devant servir de support cartographique.

Page suivante : Chapitre 3 : Application de la télédétection spatiale pour l’évaluation de la dégradation des terres dans la région de Kaolack

Retour au menu : Application de la Télédétection aérospatiale pour l’évaluation de la dégradation des ressources naturelles : cas des sols de la région de Kaolack située dans le Bassin arachidier du Sénégal