2.2.4. Evaluation des pertes dues aux défauts et rendement au sciage

Non classé

Pour pouvoir présenter les résultats tels que faits dans ce point, nous avons suivi au hasard une quarantaine des billons composé de Sapelli, Sipo, Kosipo, Tiama, Padouk. Chaque billon entré à l’usine a été cubé à la procédure présentée au point 2.1.1. ; Son sciage a été suivi et nous avons cubé les planches produites à l’aide de la formule :V=L×l×e×N ; avec L= longueur ; l= largeur ; e = épaisseur et N = le nombre des pièces produites.

Le rendement (Rdt) a été trouvé par la formule : Rdt % = (Volume scié / VAA )× 100 Le volume scié correspond à l’équivalent sciage ou le volume produit. Les données brutes concernant ces résultats sont présentées en annexes 2.

2.2.4.1. Evaluation du volume aubier

Pourcentage du volume moyen aubier des quelques essences sciées

Figure 7 : Pourcentage du volume moyen aubier des quelques essences sciées

Cette figure montre que ces essences ont présenté un volume moyen aubier important. Le plus élevé des volumes a été constaté chez le Padouk (24,46 %), suivi de Tiama (20,46 %), Sapelli (19,44 %) et enfin Sipo qui a présenté le moins élevé (14,23 %). Soit une moyenne de 19,65 %. Le pourcentage moyen aubier présenté par essence, résulte du rapport entre le volume moyen aubier et le volume moyen avec aubier pour cette essence, multiplié par 100. Le volume aubier est la différence du volume avec aubier et du volume sous aubier.

2.2.4.2. Rendement au sciage suivant les types des défauts

Tableau 5 : Présentation des rendements moyens au sciage pour chaque type des défauts identifiés sur les billons sciés

Présentation des rendements moyens au sciage pour chaque type des défauts identifiés sur les billons sciés

Il ressort du tableau 5 que les billons avec pourriture ont présenté un faible rendement moyen au sciage et ceux avec fentes et fractures un rendement élevé. Soit une moyenne de 55,76 % et une production des déchets équivalente à 44, 24 %.

2.2.4.3. Volume perdu suite à la pourriture

Nous avons également évalué en moyenne les pertes en volume suite à la pourriture pour les billons de Sapelli, Sipo, Tiama et Padouk identifiés avec pourriture :

Pourcentage du volume moyen perdu suite à la pourriture

Figure 8 : Pourcentage du volume moyen perdu suite à la pourriture

De la figure 8, il est révélé que pour les essences avec pourriture, il eût une grande perte en volume exprimé en pourcentage pour les billons de Padouk (41,57 %) suivi de Sapelli (27,65 %), Tiama (26 %) et enfin Sipo (20,85 %). Soit une moyenne de 29,02 %.

2.2.4.4. Evaluation du rendement moyen au sciage

Rendement moyenau sciage de quelques essences sciées

Figure 9 : Rendement moyenau sciage de quelques essences sciées

Il ressort de cette figure que le rendement moyen au sciage pour toutes les essences est faible. L’essence Tiama a présenté le plus fort rendement (56,9 %), suivi de Sipo (46,82 %), Sapelli (46,25 %), et Kosipo (45,42 %). Le Padouk a présenté le plus faible (33,02 %). Soit une moyenne de 45,68 % et une production des déchets équivalente à 54,32 %.

Page suivante : 2.2.5. Valorisation des déchets de sciage

Retour au menu : Rapport de Stage effectué à la Société de Développement Forestier (SODEFOR) du 19/11/2012 au 30/01/2013 : Scierie et Usine de déroulage