2) Les différents formats de PLV/ILV

Non classé

L’ILV/PLV se trouve être un élément indissociable du marketing en magasin. Alors, la question à se poser est de savoir quel type et quel format mettre, et surtout sur quels principes se baser.

C’est pourquoi, Alain Wellhoff et Jean Emile Masson segmentent la PLV en deux familles pour mieux clarifier les différentes possibilités de mise en place d’ILV/PLV :

 La PLV de vitrine, qui va attirer le consommateur avec la mise en avant de l’offre du magasin.

 La PLV du magasin, qui se décompose en différents points :

o PLV légère : stickers, banderoles, affiches, pancartes
o PLV d’emballage : frontons avec message, boites présentoirs
o PLV d’image : Géants factices, présentoirs lumineux, vidéos-disques
o PLV de praticité : nuanciers, testeurs
o PLV d’information : displays, publicité sonore, vidéos, animations

La signalétique peut prendre la forme d’affichettes promotionnelles, de mobiliers spécialisés (exemple : les Kakémono), les aides électroniques à la vente (bornes interactives, affichage dynamique), l’information (services et horaires du point de vente), les promotions (affiches promotionnelles), la communication sur le lieu de vente. Mais concernant les supermarchés, la PLV/ILV s’articulera autour de présentoirs de promotion, de stickers, d’affichettes ou de pancartes.

Page suivante : 3) Précaution merchandising

Retour au menu : L’affichage promotionnel en allée centrale : Perception, Mémorisation et Performance