2) Charles Morris

Non classé

En 1938, Charles Morris distingue la syntaxe (qui est l’ensemble de règles qui combinent les signes entre eux), la sémantique (qui est l’ensemble de règles qui relient un signifiant et un signifié) et la pragmatique du langage. Il définit la pragmatique comme l’étude des relations entre les signes et leurs utilisateurs. Pour lui, elle consistait en l’étude des pronoms de la première et de la deuxième personne, ainsi que des adverbes de lieu et de temps et dont la signification se trouve essentiellement dans le contexte de la situation et non uniquement dans le langage.

Page suivante : 3) John Austin

Retour au menu : VALIDATION QUALITATIVE DU TOPL-2