1.1.3 HYPOTHESES

Non classé

Les hypothèses de l’étude sont les suivantes :

- Les enfants contraints aux travaux dangereux ont le plus souvent le profil suivant : ne vont pas à l’école ; ne vivent pas dans le ménage de leurs géniteurs biologiques et dont le chef n’est pas marié. (H1) ;
- Il y a plus de risque pour un enfant qui vit dans un ménage pauvre d’être astreint aux travaux dangereux. (H2) ;
- Il y a plus de risque pour un garçon d’être astreint aux travaux dangereux qu’une fille. (H3).

Page suivante : 1.2 REVUE DE LITTERATURE ET METHODOLOGIE DE L'ETUDE

Retour au menu : Les déterminants de l’astreinte des enfants aux travaux dangereux au Bénin